Saison 2020-2021

Les samedis matins de 10h00 à 13h00 ou jeudis de 19h00 à 22h00 à partir du 26 septembre 2020

 

Contact : 06 81 43 05 55

Droits d’inscription : 10€
Tarifs :
180 € par trimestre (- de 25 ans : 150€)
Tarif à la séance occasionnelle : 20€ (- de 25 ans 18€)

(1ère séance offerte, hors droits d'inscription)

Inscription possible à tout moment.

 

En savoir plus sur l'association Mélane :

https://www.associationmelane.com/

 

Les ateliers ont lieu au Théâtre Darius Milhaud

80 allée Darius Milhaud,

75019, Paris

De la lecture silencieuse à la lecture à haute voix,

De la lecture solitaire à la lecture partagée...

L’objectif de cet Atelier est de réunir un petit groupe de participants (une quinzaine au maximum) les plus divers possibles à l’image d’une chorale, pour leur faire partager l’expérience des bénéfices et du plaisir que procure la pratique de la lecture à haute voix.

 

Déroulement d’une séance :

 

Les participants sont assis en cercle ou autour d’une table. Après un rapide échauffement technique (exercices de respiration, d’articulation et de voix), un texte leur est proposé, choisi dans le répertoire des grandes écritures de langue française, de toutes époques, de tous styles, de tous genres, célèbres ou méconnus, dont chacun à tour de rôle est invité à déchiffrer à voix haute quelques lignes , guidé par l’intervenant, pour aboutir après un tour complet, à une lecture globale du texte.

 

Après ce « travail à la table » de l’ensemble des participants, ceux d’entre eux qui le souhaitent montent sur scène pour proposer, dans l’espace, une lecture personnelle du texte (voire s’essayer à un autre texte de leur choix) au reste du groupe devenu public.

 

L’intérêt de ce travail de lecture est de révéler à chaque fois les innombrables richesses contenues dans les pages d’une oeuvre imprimée grâce au passage à sa « vocalisation » et grâce aux différentes incarnations proposées par la diversité des lecteurs. Expérience favorisée et encouragée par la présence de deux intervenantes aux personnalités et aux approches complémentaires, auxquelles pourront s’adjoindre ponctuellement des personnalités invitées (metteurs en scène, comédien(ne)s, musiciens….) venant apporter leur éclairage personnel aux textes lus.

 

Ainsi peut être ravivé le plaisir de la lecture en favorisant la prise de parole en public. Cela permet aussi d’envisager, sous une forme à définir avec les participants, une présentation publique de leur travail, soit, au Théâtre Darius Milhaud, en résonance éventuelle avec sa programmation, soit dans d'autres lieux (bibliothèques, librairies ...).

 

Que ce soit pour le plaisir d’explorer et de partager à voix haute de beaux textes, ou pour progresser dans une démarche personnelle, ou encore pour vivre une expérience de lecture à haute voix en public et sur scène, cet atelier est ouvert à tous à partir de 18 ans.

 


Les intervenantes :

ELISABETH TAMARIS - comédienne, metteur en scène, professeur des Conservatoires de la Ville de Paris.

Après une longue fréquentation des grands textes du répertoire classique et contemporain en tant qu’interprète - Sophocle, Jodelle (Cléopâtre Captive) , Racine (Phèdre, Bérénice, Andromaque entre autres), Corneille (Rodogune), Molière, mais aussi Strindberg, Ibsen, Pirandello (Comme tu me veux), Zweig, Claudel (L’échange, Le Pain dur, Jeanne au Bûcher), Beckett, Bernanos, Thomas Bernhard (Au But) …- sous la direction, entre autres, de Jacques Lacarrière, Jean Gillibert, Henri Ronse, Stuart Seide, Jean Bollery, Michael Lonsdale ou Jean-Pierre Blachon - elle s’est consacrée plus particulièrement à la transmission, en dirigeant la classe d’art dramatique du Conservatoire du 8ème arrondissement de Paris pendant 8 ans, puis dans un Atelier personnel à St Roch, au Studio de Formation Théâtrale de Vitry et encore actuellement comme professeur de diction et d’interprétation à l’Ecole de l’Eponyme.

Elle a également participé à de nombreuses émissions pour France Culture comme interprète et comme adaptatrice, tourné avec Robert Mazoyer, Stephane Bertin, Ariane Mnouchkine ou Bernard Favre pour la télévision ou le cinéma.

Elle a récemment joué dans La Cage, de Stefano Massini et on a pu la voir la saison dernière au théâtre 13 dans la création française de Gabriel Calderon « Que crèvent tous les protagoniste » mise en scène par Sandrine Attard .

Elle a assuré la mise en scène d’ « Ourika » d’après Claire de Duras au théâtre de Nesle, interprété par Marie Plateau, qu’elle retrouvera à l’automne 2020 pour une seconde approche du texte.

 


MARIE PLATEAU - comédienne, directrice artistique de l'association Mélane.

Comédienne au parcours théâtral original et varié à l’image de son métissage, issu du mélange de 3 continents (Afrique, Moyen-Orient et Europe), Marie Plateau a interprété de grands auteurs de tous horizons, aussi bien classiques (Eschyle, Molière, Racine dont elle incarnera notamment, près de 150 fois à Paris, le rôle de Roxane dans Bajazet ; Lorca ,ou encore Tchekhov où elle sera aux côtés de Pierre Santini l’Elena d’ « Oncle Vania »,…) que contemporains (Kossi Efoui , Camus, Marguerite Duras… ou Rachid Boudjedra, dont elle jouera « le journal d’une femme insomniaque » Au Théâtre International de Langue Française (Gabriel Garran).
Elle a également, tout au long de son parcours, participé régulièrement à des lectures publiques (elle a, entre autres, assuré quotidiennement, pendant plus d’un mois , des lectures de nouvelles d’auteurs africains francophones dans le cadre de la manifestation « les suites africaines » au Couvent des Cordeliers à Paris) et prêté sa voix à de nombreuses lectures mises en espace (pièces de théâtre inédites, pièces de théâtre d’auteurs africains comme Maxime N’Débeka ou Koulsy Lamko, poèmes comme « le Cantique des cantiques » dans la traduction d’Olivier Cadiot, nouvelles, romans dont « Ta mémoire petit monde » d’Alain Foix (au festival Sun ‘Art de Lourmarin). Démarche, guidée- par ce même souci –qui présidera aussi à la création de l’association Mélane qu’elle dirige depuis 2006- de multiplier les rencontres et les échanges avec des auteurs, des textes et des « écritures francophones », ainsi que des partenaires de jeu d’ici et d’ailleurs dans toute leur diversité.
On l’a vue récemment dans les « Lettres portugaises » (anonyme du 17 ème siècle) mises en scène par Teresa Motta-Demarcy au Théâtre Darius Milhaud, et tout dernièrement dans « Ourika » d‘après Claire De Duras, au Théâtre de Nesle dans une mise en scène d’Elisabeth Tamaris, qu’elle retrouvera à l’automne 2020 pour une seconde approche du texte.

 



Adresse : 80 allée Darius Milhaud, 75019 Paris / 01 42 01 92 26