Mise en scène : Vincent Auvet

Adaptation : Catherine Camus et François Chaumette

Distribution : Jean Lespert

Tout public (à partir de 15 ans)

Genre : théâtre contemporain

Durée : 1h20

SALLE 1

Auteur : Albert Camus

Présentation : 

 

La Chute ! : Suivez le guide... Il s’appelle Jean-Baptiste Clamence et c’est un expert !... Ex-avocat, installé à Amsterdam, il y fait, à l’en croire, profession de “juge-pénitent”!...

 

Tour à tour séducteur, pitoyable, agaçant, parfois odieux... souvent drôle et sarcastique mais toujours intelligent et lucide... il nous entraîne par paliers, par touches successives, par révélations savamment distillées... dans les profondeurs de sa conscience hantée par un souvenir lointain : le suicide d’une inconnue qu’il n’a pas secourue…

 

Ce monologue, éclairé de formules percutantes et d’anecdotes piquantes est tout à la fois enjoué et désenchanté. L’auto-dérision du personnage, son humour grinçant, confère à cette “sombre histoire” une lumineuse ironie... Aussi Clamence atteint-il la racine même de nos vices, de nos petites et grandes lâchetés et personne n’est épargné !...

 

Ce texte incontournable de la littérature et de la pensée contemporaine écrit en 1956 est la dernière grande œuvre de fiction d’Albert Camus, Prix Nobel de littérature en 1957.

Dates, jours et horaires de programmation : Mercredis à 19h00 du 28 juin au 26 juillet

La Presse en parle :

 

"... La réussite du spectacle - éclatante à mes yeux - vient surtout de la justesse et de l’intelligence de la mise en scène et de l’admirable jeu de Jean Lespert : tour à tour cynique, ironique, émouvant, il nous propose une incarnation étonnante de Clamence.... Je crois que Clamence a trouvé là l’un de ses meilleurs interprètes."

 Jacqueline Levi-Valensi / Présidente de la Société d’Etudes Camusiennes

 

"Le résultat est là dans son évidence : Jean Lespert ne se contente pas d’interpréter un personnage de plus de son répertoire, il est Jean Baptiste Clamence jusqu’au fond de son être, proche de la folie sur laquelle débouche la confession sans concession de ce beau parleur… Une incarnation tout en finesse et en nuance qui fait ressortir la richesse extrême d’un des textes majeurs d’Albert Camus."

Christina Marino - Le Monde

 

"La mise en scène sert admirablement le texte et Jean Lespert, dans le rôle de Jean Baptiste Clamence, mène son interlocuteur dans les méandres de sa mémoires…"

Le Figaro

 

"Un véritable exercice de voltige… Dans le rôle de l’acrobate, Jean Lespert, donne au personnage de Clamence toute la richesse et son mystère."

Le Parisien

 

"Jean Lespert est un de nos plus grands comédiens... Son interprétation du personnage de Clamence éclipse toutes celles que j’ai déjà vues, pourtant de haute tenue... Jean Lespert, dans cette confession à la fois cynique et lucide, complaisante et impitoyable, donne à Clamence la profondeur de Raskolnikov dans “Crimes et châtiments” et celle de l’Abbé Cénabre dans “L’Imposture”... Même si vous ne croyez pas au miracle, allez assister à celui-ci."

Pascal Costa – La Provence

 

"Jean Lespert donne toute sa mesure au personnage, cynique, ambigu, orgueilleux, émouvant, sans rien céder à la facilité. La mise en scène est juste et intelligente."

Coulisses

 



Adresse : 80 allée Darius Milhaud, 75019 Paris