Le moi noir. Le moi blanc. Qui des deux remportera la partie ?

Un seul-en-scène poignant, adapté de la célèbre nouvelle de Stefan Zweig.

Le Joueur d'échecs - Un texte de Eric-Emmanuel Schmitt

D'après le nouvelle de Stefan Zweig

Metteur en scène : Véra Ermakova

Avec : Antony Fons

Compositeur : Jean-Pascal Lamand

Durée : 1h05

 

Brésil, Pétropolis, 1942. L’Europe est déchirée par la guerre et le fascisme. Le monde « ancien » n’existe plus, et le monde « nouveau » a du mal à naître de la haine et de la folie des hommes.

 

Stefan Zweig, écrivain mondialement connu, juif d’origine autrichienne, est en exil au Brésil avec sa femme. Dans l’ambiance pittoresque de Pétropolis, l’écrivain, affecté par des nouvelles de sa patrie, rédige son « Joueur d’échecs ». Le souvenir d’une rencontre bouleversante sur le paquebot de l'exil. Le duel entre le champion du monde des échecs, Mirko Czentović, une brute cupide, inculte, antipathique, qui n'a jamais perdu une partie, et le mystérieux Monsieur B, l’intellectuel autrichien torturé sous les nazis par un isolement absolu dans une chambre d’hôtel pendant plusieurs mois.

 

Lequel des deux remportera la partie ? L’écrivain en exil, privé de sa langue, de sa culture, de sa Patrie. Le moi noir, le moi blanc ? Comme aux échecs.

Le monde « ancien » ou le monde « nouveau » ?

Qui gagnera ? La vie ou la mort ?

 

Cette fable, chef d’œuvre de Stefan Zweig, nous emmène jusqu'aux frontières de la raison. Adaptée par Eric-Emmanuel Schmitt, elle offre un seul-en-scène palpitant, révélant quatre hommes témoins de la fin d’un monde.

Seul-en-scène

Tout public (à partir de 12 ans)

Salle 2

Dates et horaires : Les vendredis à 19h15 du 12 janvier au 29 mars 2024


Témoignages de spectateurs (sur Billetréduc)

Beau jusqu'au frisson

Le comédien est exceptionnel, il retient notre attention à chaque seconde nous sommes totalement immergés dans l'histoire et les parties d'échec, nous vivons l'emprisonnement et la montée de la folie comme celle du nazisme avec la gorge serrée, nous visualisons tout mais tout. La bande son et les jeux de lumières sont d'une grande qualité. Un bijou, une merveille nous étions tous sous le charme de ce seul en scène admirable et de l'excellente adaptation du roman qui en fut faite. Le comédien est absolument formidable et la mise en scène est d'une justesse saisissante. Un moment de Théâtre d'une qualité rare !!!!! Je suis rentrée chez moi ivre de plaisir comme sur un petit nuage !

Un très sensible et prenant Joueur d'échecs

Si vous habitez Paris ou alentours et que vous aimez le théâtre, je vous conseille ce seul en scène d'après la nouvelle de Stephan Zweig, écrit par Éric-Emmanuel Schmidt, mise en scène par Vera Ermakova avec Antony Fons. C'est juste excellent, intelligent, sensible. On est transporté par l'histoire improbable de ce joueur d'échec incroyable. J'ai beaucoup aimé , nous avons beaucoup apprécié Sylvie et moi.

Quel jeu !

Magnifique spectacle, très fort, intelligent et surtout une interprétation étourdissante. A voir absolument !!!


Tarif  : 18€ / Tarif réduit n°1*  : 14€ (Habitants du 19ème & séniors*)   / Tarif réduit n°2*  : 12€ ( demandeurs d’emploi, minimas sociaux, Carte handicap, intermittents du spectacle, étudiants, moins de 26 ans, partenaires, groupe minimum de 10 personnes, CE,  PassCulture19e)  / Tarif - de 12 ans : 9€*

*  (sur présentation d'un justificatif au guichet du théâtre)