Auteur : Albert Camus

Mise en scène : Mickael Disparti

Interprètes : Marion Roy, Emilie Berry, Johann Coste, Cedric Vieira, Mickael Disparti

Genre : théâtre dramatique

Tout public (dès 12 ans)

Durée : 1h40

SALLE 1

Pitié pour les justes !

Comment des personnes, comme vous et moi, basculent et deviennent-ils des terroristes ?

Les Justes écrit par Albert Camus en 1949 est une pièce profondément engagée, un des chef-d’œuvres de la littérature contemporaine.

A propos de la pièce :

 

1905 – Russie...

 

Un attentat contre le Grand-duc, en réponse à la tyrannie dont souffre le peuple, se prépare. Nous suivons les rapports de forces entre Dora, Voinov, Stepan, Annenkov et kaliayev. Ces terroristes révolutionnaires russes veulent se battre pour l'amour, la justice et l'honneur. Ils se battent pour la vie.

 

Durant la pièce vous serez plongés dans le quotidien de cinq terroristes révolutionnaires : L’excitation, les certitudes, les joies mais aussi les doutes, les peurs qui accompagnent chacun dans la préparation d’un acte aussi violent qu’un attentat. Comment des personnes, comme vous et moi, basculent et deviennent-ils des terroristes ?

 

Les Justes écrit par Albert Camus en 1949 est une pièce profondément engagée, un des chef-d’œuvres de la littérature contemporaine.

 

La compagnie "Du carreau de la fenêtre, on voit le monde Entier !" propose une mise en scène originale mêlant chant, théâtre et mouvement, tout en respectant l’œuvre de l’auteur.

Dates, jours et horaires de programmation : les mardis  à 21h00 du 24 septembre au 10 décembre 2019 + Samedi 7 décembre à 21h00

+ Mercredis 8, 15, 22 janvier à 21h00


Le mot du metteur en scène : Pourquoi avoir choisi cette pièce ?

J’ai toujours aimé cette pièce, aussi loin que je m’en souvienne. La mettre en scène est un vrai défi mais également une aventure excitante. Il m’a fallu plusieurs années et la maturité nécessaire en tant qu’être humain pour enfin me lancer. Il me fallait aussi la bonne équipe, celle qui comprenne mes envies et qui soit capable d’influencer ma vision. Choisir Les Justes, comme premier projet de notre compagnie, a été une évidence. Nous souhaitons pratiquer un théâtre engagé, sans concession. Nous n’excusons pas le terrorisme, et ne cherchons pas à le rendre beau. Nous ne faisons pas de politique, nous nous intéressons seulement à l’humain. Les Justes est avant tout une pièce qui parle de l’humain face à lui-même.

 

S'attaquer aux Justes d’Albert Camus, c'est interroger la vérité, la dualité de l’être humain : Jusqu’où pourrions-nous aller si l’intérêt commun primait ? Comment des gens avec une vie simple, normale, peuvent-ils basculer et devenir des terroristes, des résistants ? Pouvons-nous aller au-delà de nos doutes ? Que serions-nous capables de faire pour la justice ? C’est en nous mettant au service de cette pièce écrite par Camus en 1949, qui s’appela dans un premier temps La Corde, que nous allons tenter d’apporter des réponses à ces questions.

Mickael Disparti
Mickael Disparti

Évidemment, cette pièce parle de terrorisme. C’est un sujet sensible et actuel. Il y a une part de fantasme de la révolution, du terrorisme et de la résistance principalement dans le personnage de Yanek. Ce même fantasme peut se retrouver chez des jeunes de notre époque qui partent faire la guerre à l’étranger.

 

Nous ne voulons pas faire l’apologie du terrorisme de notre époque même si ce texte en porte l’écho. Nous voulons ouvrir le débat, nous interroger sur un possible parallèle entre Camus et les attentats qui grondent dans notre actualité et cela notamment avec les collégiens et lycéens devant lesquels nous jouons. « Attentat » tout le monde a malheureusement ce mot en tête.

 

L’action se déroule en 1905 en Russie, telle que l’a écrit Albert Camus. Nous avions, dans un premier temps, penser à placer la pièce à notre époque en Crimée. Elle résonne en effet fortement avec les évènements qui se passent dans cette région actuellement. Après avoir longuement réfléchi, nous avons pensé qu’il était plus intéressant de préserver la pièce dans son contexte historique et de laisser le spectateur faire un parallèle avec les évènements actuels.

 

Pour nous, le lien est très clair. Nous sommes dans une société en crise, économique, écologique et sociale. Des crises similaires ont eu lieu dans le passé et cela a parfois pu mener à des catastrophes humaines comme la montée du fascisme et de Hitler par exemple.

Quant serait-il à notre époque si une personne prenait le pouvoir, pousser par un mouvement populaire, et décidait de supprimer des libertés, d’instaurer des nouveaux privilèges, au nom d’un soi-disant intérêt commun ? Combien de justes se lèveraient ? Les Justes de Camus sont-ils un avertissement pour les gouvernements actuels qui ne respectent pas leurs concitoyens ?

Mickael Disparti

 

Des spectateurs en parlent (sur Billetréduc) :

- Incroyable

« J'ai adoré le jeu des acteurs, les détails de la mise en scène, les chants russes, les effets de lumière.. C'est une pièce à la thématique très actuelle, qui a coup sûr fait réfléchir au monde qui nous entoure. » Cyrielle

 

- Exceptionnel !

« Mes invités et moi-même avons passé un moment exquis, pris par le jeu des comédiens qui ont été exceptionnels. Interprétation profonde et philosophique. Mise en scène finement ficelée mettant à l'oeuvre la complexité de l'humain dans ses émotions et ses idéaux, respectant à merveille l'essence de l'écriture de Albert Camus. » Sonia

 

- Génial

« Energique, profond et haletant. Troupe que je découvrais à l'occasion de cette pièce …, courrez-y !!!! » Mehdi

 

- Impressionnant !

« Une pièce incroyable : il y a beaucoup d'émotions, les acteurs sont tous très attachants. La mise en scène est superbe, on est complètement transporté tout au long de la pièce. Merci aux acteurs pour l'échange après la représentation. » Gato1

 

- A voir : Une interprétation à la hauteur de l’œuvre

« Cette pièce d'Albert Camus pose des questions essentielles. Le spectateur est pris en tenaille entre les arguments des différents protagonistes. Même si l'on a des convictions au départ, celles-ci sont mis à l'épreuve à l'écoute des interprétations. Le jeu des acteurs est intense et la charge émotionnelle est très forte. Je félicite le jeu de l'ensemble de la troupe. A voir absolument. » Pichutao

 

Tarif  : 18€ / Tarif réduit (chômeur & sénior*, billetterie internet du TDM )  : 14€ / Tarif étudiant, - de 26 ans, partenaires, PassCulture19e  : 10€* / Tarif - de 12 ans : 8€*

*  (sur présentation d'un justificatif au guichet du théâtre)


Adresse : 80 allée Darius Milhaud, 75019 Paris