Ourika, première héroïne noire de la littérature occidentale, le chef d’œuvre méconnu de Claire de Duras (1823), inspiré d’une histoire vraie.

"Sur les traces d'Ourika" - Documentaire de Ouedraogo Dragoss sur les coulisses de cette création théâtrale (32mn)

 

Ourika - d'après le roman "Ourika" de Claire de Duras

Adaptation théâtrale : Elisabeth Tamaris et Marie Plateau

Mise en scène : Elisabeth Tamaris

Comédienne : Marie Plateau

Création lumière : Patrice Le Cadre

Décor et costumes : Roberto Rosello

Création musicale : Renaud Spielmann

Voix off : Gabriel Le Doze

Durée : 1h15

 

Tiré du roman de Claire de Duras (1823) - égérie de la Restauration, grande amie de Chateaubriand, et première écrivaine de la littérature française à donner la parole à une femme de couleur -, le spectacle OURIKA raconte l’histoire authentique d’une petite sénégalaise, arrachée à l’esclavage puis ramenée en France à la veille de la révolution, pour être offerte à la comtesse de Beauvau qui l’élève comme sa fille au sein de l’aristocratie de la fin du 18ème siècle.

 

La découverte une fois jeune adulte de son irréductible différence - la seule couleur de sa peau - et du rejet que cela signifie dans cette société qui lui a pourtant dispensé la meilleure éducation, la mènent au désespoir et à la mort.

 

La recrudescence, ces dernières années, de faits d’actualité en lien avec le racisme, l’exclusion et les discriminations en tout genre, nous a incitées à revisiter le spectacle, créé en 2016, dans une perspective plus contemporaine, et à en proposer une nouvelle approche. La mise en abîme du texte, par le truchement d‘une comédienne noire d’aujourd’hui qui le redécouvre et s’y confronte pour l’incarner, permet, en effet, de mettre en valeur toute sa modernité, son intemporalité et son universalité, tout en préservant la singularité d’un destin dont le caractère tragique fait étonnamment écho à toutes les violences des sociétés contemporaines.

Seule-en-scène

Tout public (dès 15 ans)

Salle 1

Dates et horaires : Les mardis à 19h00 du 10 octobre au 19 décembre 2023

+ dimanches 15, 22, 29 octobre et 3, 10, 17 décembre à 18h00


La Presse en parle :

"Très simplement et très sobrement mis en scène…. Une retenue qui fait la force du spectacle."

Figaroscope / Jean-Luc Jeener

 

"On est à la fois subjugué par la force de l’écriture et par l’actualité du sujet." - Atlantico.

 

"Un moment magique" - Froggy’s Delight

 

"Ces mots, ce jeu et cette mise en objet théâtral nous enveloppent, nous saisissent et nous révèlent une parole qui, encore aujourd’hui, cassent la baraque de la bien-pensance" - Webtheâtre / Gilles Costaz .

 

"Un millefeuille de perspectives, de sensations et d’émotions" - L’Insatiable / Artistikrezo .

 

"Marie Plateau réussit un acte d’équilibrisme entre romantisme et regard contemporain sur une tragédie intime encore si proche" - Transfuge / Thomas Hahn

 

"Un texte d’une pure beauté au service d’une cause malheureusement toujours d’actualité" - Brigitte Corrigou / Revue du Spectacle

 

"Marie Plateau dont le jeu et la restitution du texte d’Ourika sont proprement miraculeux" -  Préface de la nouvelle édition des œuvres romanesques de Claire de Duras,  par Marie –Bénédicte Diethelm

Tarif  : 18€ / Tarif réduit n°1*  : 14€ (Habitants du 19ème & séniors*)   / Tarif réduit n°2*  : 12€ ( demandeurs d’emploi, minimas sociaux, Carte handicap, intermittents du spectacle, étudiants, moins de 26 ans, partenaires, groupe minimum de 10 personnes, CE,  PassCulture19e)  / Tarif - de 12 ans : 9€*

*  (sur présentation d'un justificatif au guichet du théâtre)