Metteur en scène : Jude Martin

Distribution : Mathilde Chabin-Guignard, Philippe Delamare, Jude Martin, Frédérique Sorel.

Genre : théâtre contemporain

Tout public (à partir de 16 ans)

Durée : 1h00

SALLE 2

Auteur :  Jude Martin

Comme tous les jours, Rachel et Ernest, couple à la dérive, déjeunent à midi trente.

 

Ce cérémonial est soudain perturbé par l’arrivée d’un autre couple, Baby et Quentin. Étranges et fantasques, ces derniers vont vite semer le trouble en dévoilant des histoires surprenantes.

 

Qui sont-ils ? Que viennent-ils faire ? Peu à peu un manège explosif va s’enclencher, provoquant un malaise croissant au sein de ce quartette improvisé…

 

Dates, jours et horaires de programmation : Les samedis à 19h15 du 13 janvier au 31 mars 2018


 La presse en parle :

 

"Amateurs de sensations fortes, vous serez servis ! Vous ressortirez de ce spectacle estomaqués, chamboulés, remplis d’images terribles comme de très jolies choses. Le début est fort amusant. L’ambiance, un bijou précieux soigneusement taillé, commence par un focus sur la Barbie déprimée Rachel et son Ernest peu causant de mari. Ce conte de fée pop-électro absurde dérive chaque jour plus loin, gorgé d’ennui et de non-dits devant l’écran de la télévision… Jusqu’à ce que Quentin, figure diabolique sous des airs de Dandy blond peroxydé, s’impose avec sa jolie Baby chez le couple décoloré. De leurs couleurs pastel et leur verbe haut, ils explosent en 1 000 morceaux la vie morose de ce couple muet au cœur pourri. Les vêtements et les décors font la fête aux couleurs pastel, bleues et roses. Dans cette comédie dramatique, les chorégraphies enfantines et la musique tonique se jouent de contrastes absurdes qui nous questionnent intelligemment sur la vie de couple. « Mon mari ne jure que par Hollywood, parfois je le vois en noir et blanc ! » – Baby

 

Cette alternance entre un amusement enfantin et la violence diabolique, le badinage mondain et un (presque) échangisme, nous terrifie. C’est, sans doute, le point fort de ce spectacle. Arriver à étonner, manipuler en quelque sorte le spectateur et complètement rebasculer l’intrigue. On ne sait d’ailleurs plus qui vit avec qui, ni pourquoi ou comment. Mais on sait que les choses iront de mal en pis. Le réalisme et la mise en scène du meurtre final, diablement efficace, a glacé le sang de La Critiquerie. « Rodeo Drive », dont le titre excellent restera longtemps en notre mémoire, nous a positionné de force le cœur à l’envers. Et c’est peu dire que la douleur perturbe notre sensibilité. Bien sûr, cette pièce parlera à chacun selon son propre vécu, et son histoire personnelle. À vous de vous faire un avis !"

 

Critique d’Aurélie Brunet, pour La Critiquerie - mars 2017

 

 Spectacle rendu éligible au P'tits Molières 2018 par le Théâtre Darius Milhaud

Tarif  : 18€ / Tarif réduit (chômeur & sénior*, billetterie internet du TDM )  : 14€ / Tarif étudiant, - de 26 ans, partenaires, PassCulture19e  : 10€* / Tarif - de 12 ans : 8€*

*  (sur présentation d'un justificatif au guichet du théâtre)


Adresse : 80 allée Darius Milhaud, 75019 Paris